Un demi-siècle d’Orange mécanique

Malcolm McDowell dans le film de Stanley Kubrick (1971)

Le site Pop-en-stock présente un nouveau dossier signé par Antonio Dominguez Leiva, « Bolchoï yarblokoss à vous tous » : un demi-siècle d’Orange mécanique :

Un demi-siècle après sa sortie, le roman picaresque et dystopique de Anthony Burgess continue à hanter l´imaginaire collectif de la violence urbaine et du conditionnement neurobiologique. Splendidement adapté au grand écran par le grand ymagier que fut Stanley Kubrick, le Voyage du Pèlerin de ce Candide perverti qu´est Alex (De Large) est devenu une sorte de mythe contemporain donnant à penser une série de contradictions qui nous fondent. Il permet de mettre un visage, celui, suprêmement intrigant de A. McDowell dans l´épopée filmique, à nos peurs et, peut-être, à certains de nos désirs inavoués, synthétisant nos ambivalences à l´égard des limites de l´hédonisme féroce qui articule notre société de consommation, dont les sous-cultures juvéniles sont en grande partie les moteurs et reduplicateurs, mais aussi à l´égard du libre arbitre, fondement du néolibéralisme à la fois que source de méfiance dans des sociétés de contrôle en proie à une véritable obsession sécuritaire.

C´est cette perspective mythique qu´il intéresse de cerner à travers les deux œuvres fondatrices de Burgess et de Kubrick mais aussi les autres adaptations filmiques (le méconnu Vinyl de Warhol, 1965, version claustrophobe et sadomasochiste sur fond d´anomie sociale) ou théâtrales (des adaptations par Burgess lui-même aux créations de Brad Mays, 2003) ainsi que les multiples hommages musicaux (Bowie, Sepultura, Die Toten Hosen, etc), les films qui ont été directement inspirés par l´œuvre (tels que Una gota de sangre para morir amando, « la Clémentine Mécanique » espagnole de Eloy de la Iglesia) ou indirectement (de The Warriors de Walter Hill au dyptique Funny Games de Michael Haneke, etc).

Mécaniques citriques (1): de la teensploitation à la carnavalisation
Mécaniques citriques (2): de la déshumanisation à la déréliction métaphysique
Mécaniques citriques (3): de l`adaptation à l`exorcisation