Le Livre d’or de la science-fiction soviétique

Leonid Heller (dir.) Science-fiction soviétique, Pocket. Illustration de Marcel Laverdet.

Dans le carnet de la revue Dissidences, Jean-Guillaume Lanuque propose une lecture du Livre d’or de la science-fiction soviétique, une anthologie  dirigée par Leonid Heller et parue en 1983.

« Leonid Heller fut, à la fin des années 1970, l’auteur d’une thèse de référence portant sur la science-fiction soviétique, publiée en 1979 par L’Âge d’Homme et depuis épuisée. Prolongement naturel de ce travail, il a eu l’opportunité quelques années plus tard de réaliser un volume de la collection dirigée par Jacques Goimard, « Le Livre d’or de la science-fiction », mettant à l’honneur aussi bien des auteurs, en majorité, que des pays. En dehors d’une préface érudite sur l’histoire de la science-fiction soviétique, de ses lointaines origines médiévales à sa périodisation qui suit d’assez près celle de son nouveau pays (vitalité divergente des années léninistes, repli stalinien, puis dégel plus ou moins marqué), et d’un dictionnaire des auteurs dont les notices biographiques sont relativement détaillées, seize textes, d’inégale longueur, ont été sélectionnés, classés chronologiquement pour les premiers, puis plus librement pour les années 1960 et 1970.

Avec d’emblée un problème de définition du genre. Le fantastika est en effet plus poreux que la science-fiction entendue dans son acception anglo-saxonne, et intègre parfois une forte dose de fantastique… »

La suite est à lire sur le billet : Leonid Heller (sous la direction de), Science-fiction soviétique, Paris, Presses Pocket, collection « Le Livre d’or de la science-fiction », 1983, 320 pages.

Le billet de Jean-Guillaume Lanuque rappelle la vitalité de la science-fiction dans l’union soviétique. Un domaine que nous invitons à explorer dans cette page de ressources.

Le sommaire de l’anthologie est disponible sur NooSFere.