Poste de chercheur post-doctoral (ANR anticipation)

Recrutement d’un poste de chercheur post-doctoral

dans le cadre du programme ANR « Anticipation » : Romans d’anticipation au tournant du XIXe  siècle (1860-1940)

Poste de chercheur en contrat post-doctoral de 1 an (renouvelable 2 fois, pour une durée totale de 3 ans)

Robida-ingénieur médicalLe programme ANR « Anticipation » se propose d’analyser la naissance d’un genre nouveau à la fin du XIXe  siècle et au début du XX, le roman d’anticipation scientifique. L’objectif de cette recherche collective est de modéliser le déploiement du genre sur une période de quatre-vingts ans, entre 1860 et 1940, en étudiant un corpus d’environ 600 œuvres grâce à l’élaboration d’une base de données qui sera intégrée à un site ouvert au public.  Une analyse interne des textes s’attachera plus particulièrement à trois axes de recherche. On analysera les supports éditoriaux afin d’élaborer une première définition du genre passant par son étude matérielle, en incluant l’exploration de la composante visuelle du genre (notamment ses illustrations). Le deuxième axe visera à produire une théorisation du genre du roman d’anticipation scientifique en s’appuyant sur une étude poétique du corpus et sur l’analyse de la réception critique des œuvres. Le troisième axe de recherche interrogera enfin les enjeux épistémologiques et idéologiques des romans.

Le programme se déroulera sur une période de 4 ans, de l’automne 2014 à l’automne 2018. Animé par Claire Barel-Moisan (CNRS. UMR LIRE, ENS-Lyon), il réunira une équipe internationale de dix chercheurs et universitaires ainsi qu’un chercheur post-doc. Les réunions auront lieu à Paris et à Lyon.

Début du contrat

Le contrat débutera à l’automne 2014, dès que possible. Les dossiers de candidature (voir ci-dessous) sont à envoyer jusqu’au 1er  octobre. Une première prise de contact est souhaitée dès que possible, avant même l’envoi du dossier.

Rémunération

2 500 € brut mensuels (modifiable dans le cas d’un chercheur post-doc ayant plus de trois années d’ancienneté).

Missions du chercheur post-doc

  • Le chercheur post-doc contribuera à l’élaboration du corpus d’étude. Il participera au dépouillement de la presse pour réaliser l’inventaire des romans d’anticipation scientifique publiés sur support périodique. Il dépouillera également les catalogues des éditeurs engagés dans ce genre pour constituer le corpus de travail du programme.
  • Le chercheur post-doc contribuera à l’indexation progressive de l’ensemble du corpus, conjointement avec les membres de l’équipe, pour produire une base de données.
  • Le chercheur post-doc participera à la préparation d’une exposition sur les romans d’anticipation scientifique.
  • Le chercheur post-doc sera associé à l’ensemble des travaux de recherche de l’équipe qui pourront se déployer dans une optique d’histoire littéraire, de sociologie de la littérature, de poétique romanesque, ou d’analyse des enjeux épistémologiques et poétiques des œuvres.
  • Le chercheur post-doc sera invité à présenter les résultats de ses recherches lors des journées d’études et colloques organisés dans le cadre du programme « Anticipation ».

Compétences requises :

Le candidat aura soutenu une thèse de littérature française portant sur la littérature du XIXe  siècle ou de la première moitié du XXe siècle.
La thèse et/ou les travaux de recherche devront mettre en évidence des connaissances dans un ou plusieurs des champs suivants :

  • la presse de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle
  • la littérature populaire/ la littérature de genre
  • la vulgarisation et les relations entre science et littérature
  • l’édition de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle
  • l’histoire des sciences et des techniques
  • l’histoire des représentations
  • la poétique romanesque
  • la théorie des genres littéraires (roman d’aventures, science-fiction, utopie/dystopie, uchronie, fantastique)
  • la sociologie de la littérature

Dossier de candidature

Pour tout renseignement, prendre contact avec Claire Barel-Moisan : claire.barel-moisan[at]ens-lyon.fr
Les candidatures seront évaluées par un comité de recrutement. Elles sont à envoyer sous forme électronique à Claire Barel-Moisan, et comprendront un curriculum vitae, le rapport de soutenance de thèse, une publication (ou un bref exemple de production scientifique, au maximum 15 pages) ainsi qu’une lettre de motivation.