Ressources sur la science-fiction germanophone

Ressources sur la science-fiction germanophone

Auteurs disponibles en français

Anthologies

Films et séries

Études

Auteurs disponibles en français

Armer, Karl Michael, « Les Cendres du paradis » (Die Asche des Paradieses, 2004), in Utopiae 2005, Nantes, L’Atalante, 2005.

Eschbach, Andreas, Des milliards de tapis de cheveux (Die Haarteppichknüpfer, 1995), traduit par Claire Duval, Nantes, L’Atalante, 1999, J’ai lu, 2004.

Eschbach, Andreas, Station solaire (Solarstation, 1996), traduit par Claire Duval, Nantes, L’Atalante, 2000.

Eschbach, Andreas, Le Dernier de son espèce (Der Letzte seiner Art, 2003), traduit par Joséphine Bernhardt et Claire Duval, Nantes, L’Atalante, 2006.

Franke, Herbert W., La Cage aux orchidées (Der Orchideenkäfig, 1961), traduit par Jean-Michel Deramat, Denoël, collection Présence du futur, 1964.

Franke, Herbert W., Zone zéro (Zone Null, 1970), traduit par Bernard Kreiss, Paris, Robert Laffont, collection Ailleurs et demain, 1973.

Hammerschmitt, Marcus, Nanotikal (Der Zensor, 2001), traduit par Frédéric Weinmann, Nantes, L’Atalante, 2006.

Illing, Werner, Utopolis (1930), traduit par Philippe Guilbert, éditions Nilsane, 2009.

Jeschke, Wolfgang, Le Dernier Jour de la création (Der letzte Tag der Schöpfung, 1981), traduit par Marie-Noëlle Ruckwied, Denoël, collection Présence du futur, 1981.

Jeschke, Wolfgang, Le Jeu de Cuse (Das Cusanus-Spiel, 2005), traduit de l’allemand par Christine Stange-Fayos, Nantes, L’Atalante, 2008.

Jünger, Ernst, Héliopolis (Heliopolis, 1949), traduit par Henri Plard, Paris, Christian Bourgois, 1975, 2001.

Lasswitz, Kurd, « La Bibliothèque universelle » (« Die Universalbibliothek », 1904), traduit par Philippe Guilbert, éditions Nilsane, 2012.

Marrak, Michael, Lord Gamma (2000), traduit par Claire Duval, Nantes, L’Atalante, 2003.

Pausewang, Gudrun, Le Nuage (Die Wolke, 1987), traduit par François Mathieu, Paris, Pocket junior, 1996.

Scherr, K. H., Darlton, Clark, et alii, Perry Rhodan (1981-), 282 t., divers traducteurs, Paris, Fleuve noir, 1966-2011.

Schmidt, Arno, La République des savants (Die Gelehrtenrepublik, 1957), traduit par Martine Vallette, avec la collaboration de Jean-Claude Hémery, Paris, Julliard, 1964, Christian Bourgois, 2001.

Schmidt, Arno, Miroirs noirs (Schwarze Spiegel, 1951), traduit par Claude Riehl, Paris, Christian Bourgois, 1994, 2001.

Werfel, Franz, L’Étoile de ceux qui ne sont pas nés (Das Stern der Ungeborenen, 1945), traduit par Gilberte Marchegay, Paris, Plon, 1950, Robert Laffont, collection Ailleurs et demain, 1977, Le Livre de poche, 2000.

Anthologies

Rottensteiner, Franz (éd.), The Black Mirror and Other Stories: An Anthology of Science Fiction from Germany and Austria, Wesleyan University Press, 2008.

Walther, Daniel (éd.), Science-fiction allemande. Étrangers à Utopolis, Paris, Presses Pocket, collection Le Livre d’or de la science-fiction, 1980.

Weigand, Jörg (éd.), Demain l’Allemagne…, 2 t., éditions Opta, collection Fiction Spécial, n° 29, 1978 et n° 31, 1980.

Films et séries

Donovan, Paul, Lexx, série, 1997-2002.

Emmerich, Roland, Moon 44, 1989.

Fassbinder, Rainer Werner, Le Monde sur le fil (Welt am Draht), d’après Simulacron 3 de Daniel Galouye, 1973.

Fleischmann, Peter, Un dieu rebelle (Es ist nicht leicht ein Gott zu sein), d’après Difficile d’être un dieu d’Arcadi et Boris Strougatski, Allemagne/URSS, 1991.

Honod, Rolf, Mission spatiale Orion (Raumpatrouille – Die phantastischen Abenteuer des Raumschiffes Orion), série, 1966.

Kolditz, Gottfried, Signal : une aventure dans l’espace (Signale. Ein Weltraumabenteuer), 1970.

Lang, Fritz, Metropolis, scénario de Thea von Harbou, 1923.

Lang, Fritz, La Femme sur la lune (Frau im Mond), scénario de Thea von Harbou, 1929.

Mätzig, Kurt, La Planète silencieuse (Der schweigende Stern), 1960.

Niemann, Sebastian, Das Jesus Video, d’après le roman d’Andreas Eschbach, téléfilm, 2002.

Petersen, Wolfgang, Enemy, États-Unis, 1985.

Schlöndorff, Volker, La Servante écarlate (The Handmaid’s Tale), d’après le roman de Margaret Atwood, États-Unis, 1990.

Wiene, Robert, Les Mains d’Orlac (Orlacs Hände), d’après le roman de Maurice Renard, 1924.

Zschosche, Hermann, Eolomea, scénario d’Angel Wagenstein, Allemagne de l’Est/URSS/Bulgarie, 1972.

Études

Archaimbault, Jean-Pierre, Perry Rhodan. Lecture des textes, Amiens, Encrage, 1998.

Bousch, Denis (dir.), Utopie et science-fiction dans le roman de langue allemande, Paris, L’Harmattan, 2007.

Fambrini, Alessandro, « Rêves d’acier et de cristal », Anarres, rivista di studi sulla science fiction, n° 1, printemps 2012.

Fischer, William B., Empire Strikes Out: Kurd Lasswitz, Hans Dominik and the Development of German Science Fiction, Bowling Green University Popular Press, 1984.

Friedrich, Hans-Edwin, Science Fiction in der deutschsprachigen Literatur : Ein Referat zur Forschung bis 1993, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 1995.

Innerhofer, Roland, Deutsche Science Fiction 1870-1914 : Rekonstruktion und Analyse einer Gattung, Vienne, Böhlau Verlag, 1996.

Klein, Gérard, introduction et préface à Franz Werfel, L’Étoile de ceux qui ne sont pas nés, 1977 et 2000.

Le Blanc, Alissa, « Visages de la technique dans Héliopolis d’Ernst Jünger », Eidôlon, n° 73, Presses universitaires de Bordeaux, novembre 2006.

Walther, Daniel, préface à Science-fiction allemande. Étrangers à Utopolis, Paris, Presses Pocket, collection Le Livre d’or de la science-fiction, 1980.

Carnet de recherches sur la science-fiction