Hommage à Patrick Dusoulier

Un hommage à Patrick Dusoulier (par Alice Ray)

Il y a des jours comme celui-là où les rêves de la science-fiction paraissent hors de portée. C’est en écoutant la pluie battant à la fenêtre que nous apprenons une bien triste nouvelle en un bien triste jour : Patrick Dusoulier est décédé en cette fin mars 2018. Une perte immense pour la science-fiction en langue française.

Jack Vance, Les Chroniques de Durdane, Lune d’Encre. Trad. Patrick Dusoulier et Arlette Rosenblum. Ill. Manchu

Traducteur émérite, il a travaillé sur des textes d’auteurs aussi variés qu’Ursula K. Le Guin, Ian M. Banks, Dan Simmons, Margaret Atwood ou encore Jack Vance pour lequel il a grandement participé à la révision et à la réédition de ses œuvres ; c’est d’ailleurs son amour pour les écrits de Jack Vance qui lui permet d’entrer professionnellement dans le monde de la traduction.

Iain M. Banks, les Enfers virtuels, coll. Ailleurs et Demain. Trad. patrick Dusoulier. Ill. Manchu (tous droits réservés).

 

En 2012, il obtient le prix Jacques Chambon pour les romans Les Enfers virtuels (Ian M. Banks) et La Route de Haut-Safran (Jasper Fforde).

Patrick Dusoulier était un homme passionné, toujours prêt à aider et d’un enthousiasme sans limite. En 2016, il a tout de suite accepté de me rencontrer aux Utopiales pour parler de son travail de retraduction sur Limbo.

Bernard Wolfe, Limbo, Le Livre de Poche. Trad. Patrick Dusoulier. Ill. Studio LGF (c) Inok / Getty Images.

 

 

Jeune traductrice un peu intimidée à l’idée de rencontrer un traducteur de science-fiction avec une telle carrière, j’ai été tout de suite mise à l’aise. Discuter avec lui de traduction, de science-fiction et de cinéma a été un véritable plaisir. Curieux et enthousiaste de tout, son envie de découverte touchait à tous les domaines. Il nous a fait un grand honneur lorsque, après une rencontre avec Simon Bréan, il nous a proposé de nous offrir de son temps pour traduire certains articles de Science Fiction Studies. Sa gentillesse et son amour de la science-fiction et de la traduction transparaissaient dans chacun de nos échanges. Nous le remercions encore pour son aide et c’est avec le cœur serré d’émotions que nous publierons son travail.

Nous adressons toutes nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.


3 réflexions sur « Hommage à Patrick Dusoulier »

    1. En tant que niece de Patrick je vous remercie pour ce bel hommage. Patrick était un homme aimant les mots et un grand collectionneur de bd…grâce à lui j’ai appris à aimer les livres. Une page se tourne…isabelle dusoulier-dréan.

  1. Patrick avait conservé intacte son âme d’enfant. Il le prouvait par exemple en retrouvant les copains au bistro, avec entre les mains une superbe figurine Tintin, les yeux brillants comme un gosse. Et nous aussi, on rajeunissait (enfin… pour ceux qui en avait besoin). Merci, Patrick!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *