London Peculiar and Other Nonfiction, de Michael Moorcock

Parution du recueil de Michael Moorcock : London Peculiar and Other Nonfiction, édité par Michael Moorcock et Allan Kausch, introduction d’Iain Sinclair, Oakland, PM Press, mars 2012, 369 p.
Présentation de l’éditeur.

Le prolifique auteur britannique de science-fiction et de fantasy Michael Moorcock publie un recueil de textes rassemblés en plusieurs parties. « London » regroupe des textes autobiographiques et des souvenirs d’enfance, « Other Places » est constitué d’entrées de son journal intime de ces dernières années, des parties sont aussi consacrées à la musique et à la politique.

Le recueil comporte surtout deux parties consacrées à la littérature. Une partie intitulée « Absent Friends » se compose d’hommages à des collègues auteurs comme J. G. Ballard, Leigh Brackett, Thomas Disch, Barrington Bayley ou Angela Carter.

« Introductions and Reviews » réunit des préfaces, écrites par exemple pour The Time Machine d’H.G. Wells ou The Babylonian Trilogy de Sébastien Doubinsky, ainsi que des critiques de livres, tels qu’une édition des œuvres d’Aldous Huxley, des anthologies de Harlan Ellison, ou The City & the City de China Miéville, parmi des recensions de nombreuses œuvres de fantasy, de bandes dessinées ou de livres du psychogéographe Iain Sinclair.

On peut lire en ligne les critiques du Guardian et du fanzine de science-fiction SF Signal.



Citer ce billet
SMinne (2012, 1 mai). London Peculiar and Other Nonfiction, de Michael Moorcock. ReS Futurae. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tntj