Archives de catégorie : Stage / emploi

Stage: relecture d’articles et de traductions

Un stage de 3 mois est proposé à un·e étudiant·e de M2 recherche par la revue Res Futurae, revue d’études sur la science-fiction.

OBJET DU STAGE

La revue Res Futurae (ReSF) propose un stage au sein de son comité éditorial. La/le stagiaire aura à relire les articles scientifiques et les traductions, pour corriger des erreurs de typographie, syntaxe et orthographe, dans la dernière phase de travail avant le stylage numérique et la mise en ligne. Elle/il travaillera en équipe avec au moins un membre du comité éditorial de la revue ReSF.

Environnement de travail

Le stage se déroulera principalement à distance. Des entrevues en présence pourront avoir lieu sur le campus Descartes de l’université Gustave Eiffel (dans le respect des consignes sanitaires).

Le stage est d’une durée de 3 mois entre avril et fin septembre 2021 (dates précises à négocier).

SAVOIRS, COMPÉTENCES TECHNIQUES ET QUALITÉS PERSONNELLES APPRÉCIÉS

L’étudiant·e doit être inscrit dans une formation de M2 recherche.

  • Très bonne connaissance du français et de l’anglais courants.
  • Connaissance du français et de l’anglais académiques.
  • Connaissance de la théorie critique de la littérature.
  • Une connaissance de la science-fiction littéraire et médiatique est un atout majeur.
  • Bonnes capacités d’organisation.
  • Goût du travail en équipe.
  • Goût du travail à distance.

 MODALITÉS

L’étudiant·e doit être inscrit dans une formation de M2 recherche.

Les candidatures (lettre de motivation et CV) sont à transmettre par courriel jusqu’au 26 mars à Irène Langlet: irene.langlet@u-pem.fr

  • Début du stage : à partir du 1er avril 2021, stage à temps plein.
  • Fin du stage : 3 mois après le début du stage et au plus tard le 30 septembre 2021.
  • Gratification de stage : 3,90€ horaires.
  • Responsable de stage : Irène Langlet
  • Tuteur de stage : membre(s) du comité éditorial de ReSF
  • Lieu du stage : EA 4120 LISAA, travail principalement à distance.

Image par Pete Linforth de Pixabay (https://pixabay.com/fr/illustrations/science-fiction-%C3%A9nergie-arri%C3%A8re-plan-1755919/)

Bourse de thèse : la ville dans la climate fiction (UPEM, Marne-la-Vallée)

Luc Schuiten, Vision future de la ville de Shanghaï en fonction des années, 2012

PARVIS (I-Site FUTURE) — thèse financée : « La ville dans les fictions climatiques »

Appel à candidatures

Le projet « PARVIS – PARoles de VilleS » lance un appel à candidatures pour une thèse financée en littératures et études culturelles contemporaines. Le sujet éclairera la question de la ville dans les fictions climatiques.

Les candidat·e·s proposeront un sujet qui permet à la fois une vue d’ensemble substantielle de la fiction climatique actuelle, dans tous ses sous-genres, et une interprétation ciblée des problématiques urbaines en son sein. Cette thèse doit en effet s’insérer dans le programme de recherche « Paroles de Villes — PARVIS » de l’I-Site FUTURE, à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM). Le programme étudiera les représentations de la ville future, pour identifier les facettes des imaginaires futuristes urbains, notamment en matière de changement climatique. L’objectif est de clarifier, non seulement l’imaginaire des villes du futur, mais le sentiment futuriste des habitants des villes reflété dans les médias et dans les discours des décideurs, afin de mesurer leur liaison ou, au contraire, leur décorrélation. Le projet mènera cette confrontation en décloisonnant des types de discours contrastés (science-fiction, littératures générales et populaires, cultures médiatiques, discours sociaux). La recherche doctorale devra dialoguer avec tous les groupes de travail du projet (https://parvis.hypotheses.org/). Une contextualisation multimédiatique sera donc indispensable, même si le coeur de la recherche portera sur les supports littéraires.

Continuer la lecture de Bourse de thèse : la ville dans la climate fiction (UPEM, Marne-la-Vallée)

Appel à chercheurs de la Bibliothèque nationale de France (2016-2017)

Cette information publiée par la BNF pourrait bien intéresser les contributeurs du dossier Houellebecq  en préparation pour le huitième numéro de ResFuturae prévu pour l’hiver 2016.

La BnF publie son appel à chercheurs, afin de s’associer le concours de chercheurs pour l’année universitaire 2016-2017. Cet appel propose aux chercheurs un soutien financier au travers de neuf bourses de recherche pour un montant total de 88.000 euros, grâce à la générosité de la BnF, de ses mécènes et de ses partenaires. L’appel à chercheurs de la BnF s’adresse à tous pour les chercheurs invités et aux masterants et doctorants de moins de 35 ans pour les chercheurs associés. Les candidats peuvent proposer spontanément des sujets de travaux. Afin d’éviter la dispersion des propositions, deux axes de recherche sont indiqués : étude et valorisation des collections ; étude de l’histoire du livre et des bibliothèques. S’ajoute également une proposition de recherche sur l’oeuvre du dernier lauréat du « Prix de la BnF », Michel Houellebecq.

L’information est publiée sur Calenda. Les dossiers de candidature sont à rendre pour le 15 avril 2016. Plus de détails pour les différents  appels à lire ici.

Continuer la lecture de Appel à chercheurs de la Bibliothèque nationale de France (2016-2017)

Stage: traduction d’articles issus de Science Fiction Studies

Un stage de 3 mois est proposé par la revue Res Futurae, revue d’études sur la science-fiction.

OBJET DU STAGE

La revue Res Futurae (ReSF) propose un stage au sein de son comité de rédaction. La/le stagiaire aura à traduire en français de 3 à 4 articles scientifiques d’étude de la science-fiction , issus de la revue partenaire Science Fiction Studies. Elle/il travaillera en équipe avec au moins un membre du comité de rédaction de la revue ReSF. Continuer la lecture de Stage: traduction d’articles issus de Science Fiction Studies