Archives par mot-clé : cyberpunk

Science Fiction Studies numéro 128

Le numéro 128 de la revue Science Fiction Studies est paru. C’est un numéro spécial sur la science-fiction numérique : « special issue on digital science fiction », dirigé par Pawel Frelik et Rob Latham.

ARTICLES

Paweł Frelik. Introduction: Digital Science Fiction(s) (texte en anglais)

Symposium on Digital SF

Lisa Swanstrom. « External Memory Drives: Deletion and Digitality in Agrippa (A Book of The Dead) » (présentation en anglais)

Bien que la fiction cyberpunk de Williamn Gibson soit essentielle pour saisir la relation entre la « digitality » [« condition numérique »] et la science-fiction, je postule que l’œuvre « numérique » [« digital »] la plus importante de Gibson n’est ni du cyberpunk, ni de la science-fiction, ni même de la fiction. C’est plutôt un poème autobiographique, « Agrippa:(A Book of the Dead) », publié en 1992. « Agrippa » correspond à un moment de basculement pour l’écriture de Gibson du fait de son implication avec des techniques d’édition numériques réelles – plutôt que spéculatives – non seulement en ce qui concerne le disque qui contient le poème qui y est encodé, mais en ce qui concerne la tendance de Gibson à établir une relation triangulaire entre la numérisation, l’identité et la mémoire. « Agrippa » dans son ensemble – c’est à dire comme œuvre poétique, livre imprimé, et objet numérique destiné à s’auto-effacer – fonctionne au départ comme un monument moderniste élevé à la subjectivité au moment même où elle est démantelée et, à cet égard, se trouve en parfaite cohérence avec la fiction cyberpunk de Gibson, qui tend à traiter la technologie numérique de manière analogique. Pour autant, durant les vingt ans et plus qui ont passé depuis sa publication initiale, « Agrippa » a continué à évoluer, et une analyse de ce texte étrange de nos jours apporte différentes possibilités. Dans ce qu’on pourrait appeler l’au-delà d’« Agrippa », une forme plus fluide de mémoire s’est manifestée, une forme collective, participative, collaborative, et bien plus en harmonie avec la nature de la « digitality » [« condition numérique »].

Continuer la lecture de Science Fiction Studies numéro 128

Science Fiction Studies n°122

La revue Science Fiction Studies vient de faire paraître son cent-vingt-deuxième numéro.

Articles

Brian J. McAllister, « “You’ll remember Mercury”: The Avant-Garde Worlds of Edwin Morgan’s SF Poetry »
Cet article enquête sur les interactions entre la forme poétique et les conventions de la science-fiction dans les œuvres du poète écossais Edwin Morgan, retraçant leurs liens avec les projets avant-gardistes du début du XXe siècle.

George M. Johnson, « Evil is in the Eye of the Beholder: Threatening Children in Two Edwardian Speculative Satire »
Deux satires spéculatives oubliées de l’époque édouardienne, La Nourriture des dieux (1904) de H. G. Wells et The Hampdenshire Wonder (1911), dressent un sombre portrait d’enfants qui est typique de l’Âge d’or de la littérature pour la jeunesse de l’époque.

Andrew Lison, « “The very idea of place”: Form, Contingency, and Adornian Volition in The Man in the High Castle »
Dans son essai « Engagement » (1962), Theodor Adorno réfléchit au paradoxe de la poésie après Auschwitz : la littérature doit se continuer malgré la barbarie. Il préconise l’art autonome contre l’art engagé. Le roman de Philip K. Dick Le Maître du Haut Château est ici relu à la lumière de cette esthétique paradoxale.

Carl Gutiérrez-Jones, « Stealing Kinship: Neuromancer and Artificial Intelligence »

Nicholas Serruys, « Revisiting and Revising History through Subjectivity in Élisabeth Vonarburg’s Bridge Cycle »
Le cycle publié dans le recueil Le Jeu des coquilles de nautilus (2003) place ses personnages dans des mondes parallèles, dans une situation semblable à celles des lecteurs.

Sean McQueen, « Biocapitalism and Schizophrenia: Rethinking the Frankenstein Barrier »
Le « devenir-animal » de Deleuze et Guattari est utile pour repenser la « barrière de Frankenstein » de George Slusser, le point où le récit de science-fiction revient sur lui-même dans un déni du futur.

Aaron Santesso, « Fascism and Science Fiction »

Ewa Mazierska and Eva Näripea, « Gender Discourse in Eastern European SF Cinema »
Cet article étudie le discours sur le genre dans deux films post-apocalyptiques : Fin d’août à l’hôtel Ozone (1967) du Tchèque Jan Schmidt et Seksmisja (1984) du Polonais Juliusz Machulski.

Review-essays

Andrew Ferguson, « Unearthing the Shaver Mysteries: Nadis’s Ray Palmer’s Amazing Pulp Journey and Toronto’s Richard Shaver, Ray Palmer and the Strangest Chapter of 1940s Science Fiction »

Wendy Gay Pearson, « Sex-as-Discourse vs. Sex-as-Practice: Ginn and Cornelius’s Essays on the Carnal Side of Science Fiction »

Jaymee Goh Sook Yi, « Steaming into the Retro-Future: Taddeo and Miller’s A Steampunk Anthology »

nautile

Unveiling the Posthuman

Parution de l’ouvrage collectif dirigé par Artur Matos Alves, Unveiling the Posthuman, sous forme de livre électronique (.pdf), chez Inter-Disciplinary Press.

Présentation de l’éditeur :
What does Descartes have to do with cyberculture? Are human rights as we know then enough for a post-human being? Is our culture being shaped by technology? What does science fiction have to say about the way we perceive our future? The haunting images of science fiction and fantasy – androids, cyborgs, intelligent machines, hybrids of all sorts – have seeped out of human imagination into our culture, acquiring the tint of reality, inviting us to a new effort of interpretation. This book includes twenty papers presented at the 6th Global Conference Visions of Humanity in Cyberculture, Cyberspace and Science Fiction, which took place in Mansfield College, Oxford, in July 2011.

Sommaire :
Artur Matos Alves, Introduction

Part I Posthuman Concepts: Placing the Posthuman

Hadas Elber, Visions of Humanity between the Posthuman and the Non-Human

Elana Gomel, Posthuman Rights: The Ethics of Alien Encounter

M. Luisa Gómez Martínez, Reconceptualising Space, Place and Body: Telepresence and Locative Media in Art

Part II Gender, Sex and Bodies in Cyberspace

Raquel Botelho, Do We Really Die? Bodies in Cyberculture, Life and Social Existence after Death

Ann-Renee Clark, Cyberspace and Subversion: The Creation of Culture in Steampunk and Body Modification Cyber-Communities

Claire Cornillon, The Digital Body’s Mantra: Man and Machine in Grand Junction by Maurice G. Dantec

Tania Honey, Cyborgs in the Garden: Tales of Iden in Kage Baker’s ‘Company’ Series

Ana Makuc, Pat Cadigan’s Cyberfiction and Jessica Benjamin’s ‘Intersubjectivity’

Prasita Mukherjee, A Gravelled Path: Historicizing Feminist Utopias/Dystopias

Kayleigh Newby, Feet, Silk and Sex: The Not So Secret World of Fetish Online

Part III Fictions? Posthuman Societies and Cultures

Artur Matos Alves, Total Machine or Homelessness: The Tyranny of the Artificial and the Limits of Politics in the Posthuman Era

Chris Bateman, Orthodox Science Fiction and Fictional Worlds

Fran McDonald, Wrong Laughter: Laughing Away the Human in Richard Powers’ Galatea 2.2

Daniel Riha, Retro-Future Societies in Woody Allen’s Sleeper and Oldřich Lipský’s Man in Outer Space

Part IV Cybernarratives: Literature and Videogames

Rodolfo Rorato Londero, We See Cyborgs Differently: A Comparative Study between North American and Latin American Cyberpunk

Laura-Jane Maher, The Writing Writer: Fictional Autobiography in Claudio Sanchez’ The Amory Wars

Dolores Miralles-Alberola, Quevedo and Góngora Fistfight in Virtual Heaven: Contemporary Cyber Poetry in Spanish

Petra Rehling and Cindy Squires, Godliness in Tad William’s Otherland Series

Jorge Martins Rosa, ‘Through Other Eyes’: The Other as an Extension of the Self in Post-War Science Fiction

Adam W. Ruch, Canon and Contingency in Mass Effect

Strange Divisions and Alien Territories: The Sub-Genres of Science Fiction

Parution de l’ouvrage dirigé par Keith Brooke,
Strange Divisions and Alien Territories
The Sub-Genres of Science Fiction

Palgrave Macmillan, février 2012, 240 p. ISBN : 9780230249677

Cet ouvrage propose de passer en revue les principaux sous-genres de la science-fiction. Chaque chapitre est pris en charge par un auteur de science-fiction, et se clôt par une courte liste d’œuvres représentatives  du sous-genre. Le premier chapitre est proposé au téléchargement sur la page de l’éditeur.

Table des matières
Foreword (Michael Swanwick)
Hard Science Fiction (Gary Gibson)
Space Opera (Alastair Reynolds)
Aliens (Justina Robson)
Planetary Romance (Catherine Asaro et Kate Dolan)
After the Apocalypse (James Lovegrove)
Time Travel (John Grant)
Alternate History (Kistrine Kathryn Rusch)
Religion (Adam Roberts)
Topian and Political Science Fiction (Keith Brooke)
Cyberpunk and the Human-Machine Interface (James Patrick Kelly)
Special Powers (Paul Di Filippo)
Post-human (Tony Ballantyne)
Picking Up The Pieces (Keith Brooke)